Crédit pour chômeur

Accueil / Crédit pour chômeur

 


Même en étant au chômage, il est possible d’obtenir du crédit qui permettrait de sortir de cette situation. Bien que les banques n’accordent pas le prêt pour chômeur facilement, il existe des moyens de les persuader que l’emprunteur mérite le crédit qu’il souhaite demander.

Quelles sont les démarches à faire pour obtenir un prêt en étant au chômage ?

Le prêt chômeur est un crédit accordé aux personnes ayant besoin de financer un projet sans qu’elles aient à fournir un justificatif sur leur capacité de remboursement. Il faut quand même préciser que les banques et les organismes de crédit privilégient toujours les personnes solvables. Comment faire dans ce cas ?

Monter un dossier qui suscite l’intérêt du prêteur

Si l’emprunteur dispose de 10% du montant demandé, il aura plus de chances de l’obtenir. Si ce n’est pas le cas, il faut veiller au respect de certaines conditions. A noter qu’il existe une loi belge qui assure la protection des chômeurs n’ayant pas la possibilité de payer les mensualités. Ils doivent alors fournir un certain nombre de justificatifs et de documents dont la pièce d’identité, un justificatif de domiciliation comme les factures d’électricité ou de télécommunications, le dernier avis d’imposition, un relevé d’identité bancaire et une photocopie de la pièce d’identité d’un co-emprunteur s’il s’agit d’un prêt avec aval. Il faut préciser que les organismes bancaires peuvent demander des pièces supplémentaires. Pour plus d’assurance sur la pertinence du dossier, le mieux c’est de se faire aider par un expert.

Demande de crédit chômeur
dossier crédit chômeur

La demande de crédit pour chômeur en quelques étapes

Après avoir réuni tous les documents justifiant votre solvabilité, la prochaine étape consiste à comparer les offres. Face à la concurrence, les établissements bancaires proposent des offres aux taux variés dont certains sont plus intéressants par rapport aux autres. Il faut alors passer par un comparateur de crédit pour dénicher l’offre le plus intéressant. Les informations ainsi obtenues vous permettront de renforcer votre dossier pour booster votre crédibilité et augmenter vos chances d’obtenir le prêt pour chômeur. Lorsque vous faites le comparatif, prenez toujours le temps d’analyser les modalités de payement et d’indexation ainsi que le taux effectif global ou TEG. En cas de doute, il est plus judicieux de demander l’aide d’un courtier.

Les différentes solutions de crédit pour chômeur

Le prêt avec aval

Trois solutions se présentent aux personnes souhaitant obtenir du crédit pour chômeur dont la première est le prêt chômeur avec acompte ou prêt avec aval. Il convient surtout aux personnes ayant de faibles charges. Elles doivent alors avancer 10% du montant général du prêt à la banque pour ce faire. L’avantage avec ce type de prêt chômeur, c’est qu’il permet de faire intervenir une tierce personne pouvant servir de garant. En cas de difficulté, c’est cette personne qui va honorer les responsabilités de l’emprunteur.

Le prêt hypothécaire

Ce prêt met en gage un bien immobilier ou une autre propriété dont la valeur est l’équivalente du montant du prêt chômeur demandé. L’emprunteur ne peut mettre en gage un bien dont les titres ne sont pas à son nom. Si les prêts classiques ne nécessitent pas la présence d’un notaire pour certifier l’engagement de l’emprunteur à rembourser son prêt, ce n’est pas le cas pour ce prêt pour chômeur.

Le prêt de lancement

Il vise à aider le chômeur à rebondir financièrement. Grâce à ce crédit, il pourrait lancer une entreprise ou une activité qui lui permettra de gagner de l’argent. Seuls les demandeurs d’emploi n’ayant reçu aucun retour positif depuis plus de 3 mois peuvent prétendre à ce prêt pour chômeur. Il faut alors fournir un justificatif stipulant la réalisation d’un projet de lancement à la banque. Les justificatifs, que le Fond de Participation aurait accordés, seront les seuls à être valides.