Les familles saisissent l’opportunité du marché du logement

Les familles saisissent l’opportunité du marché du logement

Ces derniers mois, de plus en plus de familles ont déménagé. Après les starters, le groupe suivant semble saisir l’opportunité sur le marché du logement.

Reprendre le flambeau

L’office belge de la statistique indique qu’au second semestre, davantage de familles et de couples sans enfants à la maison déménagent. Ces groupes prennent le relais des célibataires, des couples non mariés et des personnes âgées seules.

Déménagement

Selon les chiffres de Statbel, le flux sur le marché du logement semble prendre une forme plus traditionnelle. Dans ce cas, les starters achètent la maison d’une jeune famille qui passe ensuite à une maison plus grande et ainsi de suite.

Train du marché du logement

Ce « train du marché du logement » a déraillé pendant un certain temps. Selon les chiffres du registre foncier, seul un débutant sur trois a acheté une maison à une personne qui allait déménager. Avant la crise, cette proportion était encore de deux tiers. En raison des conditions d’emprunt favorables et des possibilités de don, les starters ont plus souvent acheté un logement plus cher** auprès d’une personne qui quittait le marché ou d’une nouvelle construction.

Opportunités sur le marché du logement

En outre, les jeunes familles ont le plus souffert de la crise du marché du logement. Ils ont acheté leur maison vers 2018, au pic du marché immobilier. Depuis lors, ils ont vu la valeur de leur maison diminuer d’année en année. Un déménagement les aurait laissés avec une dette résiduelle. Maintenant que les taux hypothécaires sont bas et que les prix des maisons augmentent à nouveau, les opportunités sur le marché du logement augmentent également pour ce groupe.