Prêt à la rénovation

Prêt à la rénovation

Vous venez d’acheter une vieille maison ou vous avez réalisé l’achat d’un bâtiment il y a quelques années, vous êtes alors confronté à la nécessité de réaliser des travaux de rénovation soit pour embellir la maison, soit pour pallier à divers manquements importants. Les personnes qui ont déjà franchi le pas savent qu’une rénovation peut coûter très cher. Dans la plupart des cas, vous pourrez en payer une partie avec vos économies, mais il y a de fortes probabilités que vous devrez contracter un prêt à la rénovation pour l’autre partie. Comment choisir ce crédit ? A quoi devez-vous faire attention ? Voici un petit récapitulatif pour vous aider à réfléchir attentivement à vos options afin d’obtenir la meilleure offre.

Voir aussi : Faire un crédit pour isoler sa maison

Quel prêt souscrire pour une rénovation ?

Lors du choix d’un prêt à la rénovation, 3 types de prêts reviennent souvent et doivent être pris en considération. Le choix définitif dépendra de la manière dont vous voulez payer et des caractéristiques qui s’intégreront le mieux à votre situation financière :

  • Prêt à la rénovation par le biais d’un prêt hypothécaire : si vous avez une plus-value sur votre maison, c’est souvent l’option la plus avantageuse. Le taux d’intérêt de ce prêt est inférieur à celui d’un crédit renouvelable ou d’un prêt personnel. De plus, vous pouvez bénéficier d’une déduction fiscales sur les intérêts hypothécaires. L’inconvénient réside dans le coût élevé des frais liés à ce type de procédure.
  • Prêt à la rénovation d’un bâtiment par le biais d’un prêt personnel : le taux d’intérêt d’un prêt personnel peut être supérieur au taux d’intérêt d’un prêt hypothécaire, mais les intérêts sont également déductibles des impôts. Les seules conditions sont que vous utilisiez l’argent pour votre propre maison et que vous remboursiez le montant du prêt dans un délai maximum fixé lors de la souscription du contrat.
  • Prêt à la rénovation via un crédit renouvelable : Le crédit renouvelable comme prêt à la rénovation peut être envisagé si vous ne savez pas exactement à l’avance combien la rénovation coûtera. Chaque fois que vous remboursez un montant, vous pouvez l’emprunter à nouveau. En tenant compte bien sûr d’une limite maximale. Ce qui peut être intéressant car vous ne payerez des intérêts que sur le montant que vous avez emprunté. L’inconvénient est que les intérêts de ce prêt ne sont pas déductibles fiscalement.