Le travailleur temporaire peut emprunter de l’argent

Le travailleur temporaire peut emprunter de l’argent

Des possibilités supplémentaires d’emprunter de l’argent avec un emploi temporaire sont apparues cette semaine. Les fournisseurs de prêts hypothécaires proposent des solutions sur mesure.

Des possibilités supplémentaires pour les travailleurs temporaires

À l’instar des prêteurs hypothécaires, certains prêteurs ont également élargi leurs critères d’acceptation des prêts à la consommation. Par conséquent, les célibataires ayant un contrat de travail temporaire ont plus de chances d’obtenir un prêt.

Auparavant, seuls 70 % de leurs revenus étaient comptabilisés comme des revenus fixes, mais ils sont désormais comptabilisés à 100 %. Les prêts à la consommation seront donc également accessibles aux travailleurs temporaires.

La seule condition supplémentaire est que vous devez être propriétaire d’une maison. Cette condition s’applique en plus du test ordinaire et de l’accessibilité financière basée sur le revenu.

Les demandeurs suivent les fournisseurs de prêts hypothécaires

Auparavant, des initiatives similaires ont été mises en place et un certain nombre d’agences pour l’emploi en collaboration avec des prêteurs hypothécaires pour l’obtention d’un prêt.

Avec cette extension, les prêteurs répondent également au nombre croissant de travailleurs temporaires en Belgique et à l’importance de la personnalisation pour ce groupe cible.

Le crédit à la consommation est de plus en plus utilisé pour financer des dettes résiduelles ou des améliorations du logement. Un prêt personnel bénéficie du même traitement fiscal qu’un prêt hypothécaire à cette fin. Les intérêts débiteurs peuvent être utilisés comme élément de déduction sur votre revenu imposable.

En mettant les contrats temporaires sur un pied d’égalité, on aidera un grand groupe cible. Elle leur permettra de financer une rénovation ou d’absorber une éventuelle dette résiduelle lors de la vente de l’ancienne maison.